Foncier agricole, mise en valeur et valorisation des produits

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Foncier agricole

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de son excellence, Monsieur le président de la république, qui place le secteur de l’agriculture au cœur de notre politique économique, dans l’objectif d’une transition vers un nouveau modèle de croissance et de préparer l’avenir des générations futures, l’agriculture étant inéluctablement l’alternative aux hydrocarbures.

La politique du Gouvernement a donné une importance capitale à la promotion de  l’investissement agricole par la mise à disposition des porteurs de projets, le  foncier agricole nécessaire pour la réalisation de leurs projets, à savoir :

  1. la facilitation de l’accès au foncier par la décentraliser autant que possible les procédures administratives
  2. la prise en charge des études des périmètres de mise en valeur,
  3. la réalisation d’actions structurantes, particulièrement dans les wilayas du sud et des hauts plateaux,
  4. l’assainissement du foncier agricole déjà attribué (Le Foncier Agricole).

Devant cette situation, la volonté des pouvoirs publics de sécuriser aussi bien les propriétaires privés que les exploitants des terres agricoles relevant du domaine privé de l’Etat s’est traduite , par la mise en place de dispositifs appropriés, quel que soit la nature juridique de la terre. C’est ainsi que des procédés sont prévus par la législation et réglementation foncière, notamment :