Célébration de la 38ème édition de la Journée Mondiale de l’Alimentation (JMA)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Abdelkader BOUAZGHI, Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche, a présidé, le mardi 16 octobre 2018, la cérémonie officielle de célébration de la 38ème édition de la Journée Mondiale de l’Alimentation (JMA), au Palais de la culture Moufdi Zakaria, Alger.

Placée cette année sous le thème «Agir pour l’avenir : la faim zéro en 2030 c’est possible», cette manifestation est célébrée annuellement pour sensibiliser l’opinion publique sur les problèmes de la sécurité alimentaire et mobiliser tous les couches de la société civile pour lutter contre la faim et la malnutrition. A cet effet, le Ministère de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche (MADRP), organise en collaboration avec de nombreux Départements Ministériels, de la Représentation de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), des organismes concernés par la sécurité alimentaire et la lutte contre la faim et la malnutrition, les festivités de la Journée Mondiale de l’Alimentation. Le MADRP a préparé un riche programme d’activités qui se décline en table-rondes, conférences-débats, communications, expositions, journées d’études, formation et assistance, concours de dessins pour enfants, etc.

Rappelons que l’Algérie a eu pour préoccupation majeure constante, depuis l’indépendance, l’amélioration de la sécurité alimentaire à travers le développement de la production agricole et l’amélioration des conditions de vie des populations rurales. A travers la politique de développement agricole, rural et piscicole, engagée depuis 2000, l’Algérie veut renforcer la sécurité alimentaire et réduire les importations afin de limiter les effets des fluctuations des prix des produits alimentaires de base sur le marché mondial.

En 2017, la valeur de la production nationale a atteint 3.060 milliards DA, soit 73% des disponibilités alimentaires, alors que la production agricole nationale a connu un taux de croissance moyen de 3% par an en 1981 et 1990, de 3,2% entre 1991 et 2000, de 7,3% entre 2001 et 2011 et 4.4% entre 2012 et 2017.