Clôture des travaux des ateliers sur les applications des énergies renouvelables dans le secteur de l’agriculture et du développement rural

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Chérif OMARI, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, a procédé, le jeudi 27 février 2020, à la clôture des travaux des ateliers sur les applications des énergies renouvelables dans le secteur de l’agriculture et du développement rural, organisés par l’Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie (INRAA), en coordination avec le Centre des Energies Renouvelables, auxquels ont participé plus de 150 chercheurs, techniciens, cadres et professionnels, et des opérateurs publics et privés.

Au cours de ces ateliers, plusieurs sujets ont été abordés concernant l’intégration des énergies renouvelables dans la production agricole, le premier atelier a porté sur la valorisation des produits agricoles par le séchage des légumes et des fruits en utilisant des énergies alternatives.

Le deuxième atelier a abordé les applications de l’irrigation agricole, alors que le troisième atelier a traité des utilisations des énergies renouvelables dans l’échauffement des serres.

Suit aux recommandations issues des travaux des ces ateliers, monsieur OMARI a donné des instructions en vue de mettre en œuvre dans l’immédiat ces techniques au niveau des instituts techniques relevant du secteur comme phase expérimentale au début.

En outre, monsieur le ministre a affirmé à cette occasion que le secteur agricole, considéré comme garant pour renforcer la sécurité alimentaire et diversifier l’économie nationale, a besoin de dynamiser toutes les recherches et les applications réalisées en vue d’augmenter la production et la productivité.

Monsieur le ministre a demandé aux participants de constituer des équipes de travail mixtes travaillant à l’élaboration d’une feuille de route appliquée qui sera présentée prochainement lors d’une conférence nationale sur l’investissement et les énergies renouvelables dans l’agriculture, à laquelle prendront part plusieurs secteurs, des investisseurs privés, des experts et tous les acteurs afin d’élaborer une stratégie aux objectifs clairs et bien définis.