Convention cadre et de partenariat entre le secteur agricole et celui du tourisme

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Abdelhamid HEMDANI, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, et Monsieur Mohamed Ali BOUGHAZI, Ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, ont signé le mercredi 16 juin 2021, une convention-cadre et de partenariat entre les deux secteurs, et ce, en présence des cadres des deux Ministères.

Cette convention qui a été signée au niveau du siège du Ministère du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail Familial, vise à définir le cadre de partenariat entre les deux secteurs et les modalités de sa mise en œuvre en vue de contribuer à la relance de l’économie nationale.

 Elle vise également à développer un cadre de concertation permettant d’atteindre les principaux objectifs de promotion et de valorisation du patrimoine naturel et agricole ainsi que le patrimoine des paysages naturels dans le cadre des objectifs de développement durable, en plus de contribuer au développement rural, de promouvoir le tourisme et les activités des industries traditionnelles.

Cet accord porte également sur l’accompagnement des entreprises familiales dans le développement des capacités et la diversification des produits dans le but de promotion et la commercialisation, l’encouragement du tourisme et son développement, ainsi que l’écotourisme, l’agrotourisme et le tourisme bleu autour des plans d’eau et des vallées.

 Les deux parties ont également convenu de développer une plateforme numérique dédiée aux différentes activités stipulées dans la convention. 

Par ailleurs, les deux Ministres ont valorisé les efforts déployés par les cadres des deux secteurs en vue de rédiger cet accord, qui constitue le cadre qui permettra de discuter des enjeux communs avant de les renvoyer aux décideurs.

 En outre, les deux partis ont également souligné la compatibilité qui existe entre eux concernant le foncier agricole et l’espace forestier, qui sont considérés comme une ligne rouge infranchissable et devant être préservée.