SIPA 2019 : Atelier sur l’analyse des chaines de valeur pour certains produits aquacoles en Méditerranée et en mer noire /DGPA- CGPM

La Direction Générale  de la Pêche et de l’Aquaculture a organisé en collaboration avec la Commission de Gestion des Pêches en Méditerranée CGPM à travers le Comité Scientifique de l’Aquaculture (CAQ) le Jeudi 07 Novembre 2019 en marge de la 8ème édition du  Salon International de la Pêche et de l’Aquaculture qui se tiendra à Oran du 06 au 09 Novembre 2019, un atelier régional  sur  « l’analyse des chaines de valeur pour certains produits aquacoles en Méditerranée et  en mer noire ».  

L’objectif principal de cet atelier vise principalement à:

  • comprendre les chaînes de valeur des principaux produits de l’aquaculture ;
  • identifier les coûts de production de l’aquaculture marine régionale;
  • faire une analyse générale du marché de certains produits aquacoles en Méditerranée et en mer Noire;
  • présenter et commenter des études de cas nationales portant sur l’organisation des chaînes de valeur du secteur, y compris les données relatives à la capacité de traitement des produits aquacoles et au nombre d’installations; et
  • examiner les chaînes de valeur identifiées et évaluer les tendances actuelles en matière d’environnement, de réglementations et de mécanismes de contrôle nationaux.

En effet, l’aquaculture en méditerrané et en mer Noire est une industrie vaste et dynamique qui s’est considérablement développée au cours des dernières décennies, contribuant à la sécurité alimentaire, à l’emploi et au commerce dans la région. Il s’agit d’un secteur stratégique pour le développement des pays de la région. Toutefois, le développement de l’aquaculture suscite des préoccupations en termes de compétitivité et de contraintes du marché, déterminées par l’accroissement du marché, des déséquilibres entre l’offre et la demande, une chute des prix et des marges bénéficiaires, des crises financières et un manque de stratégie de commercialisation, y compris un manque de diversification des produits de l’aquaculture et de leur valeur ajoutée. La concurrence avec les produits alimentaires à base de poisson importé et la nécessité de promouvoir des conditions équitables pour les producteurs pèsent également sur le secteur.

Dans ce contexte, les aspects relatifs à l’économie et au marché de l’aquaculture marine et des produits de l’aquaculture posent des défis sur le long terme qu’il convient de relever de manière appropriée pour assurer la compétitivité et la durabilité économique du secteur.

Cet atelier  a connu une forte  participation des experts Algériens et Etrangers des différents pays membres de la CGPM notamment  Tunisie, Maroc, Egypte, Italie, Espagne, Turquie, Malte, Croatie, Grèce et Monténégro.    

Au programme de cet atelier, trois (03) sessions ont été organisées portant sur la Situation des marchés pour les produits  aquacoles,  chaîne de valeur aquacole en Méditerranée et mer Noire et la Cartographie de la chaîne de valeur des produits et dynamique des prix.