Bienvenue à SSPAAL, un système sur le web pour le suivi de la pêche et de l’aquaculture en Algérie. 

Vous pouvez alors obtenir un accès limité aux services publics qui impliquent des résumés  et des informations générales sur le système et de ses opérations. 

 

Le dispositif de collecte des données statistiques, mis en place en Algérie  datant des années 1970, a connu diverses modifications et adaptations. Il s’agit d’un dispositif qui s’appuie sur des agents de collecte des données statistiques au niveau des ports de pêche, qui restituent les canevas renseignés aux antennes de pêche dont ils relèvent.

Les dites antennes relayent quotidiennement ces données aux Directions des Wilayas qui, à leur tour, les transmettent mensuellement à la Direction Centrale du DGPA, qui consolide, traite et analyse les statistiques recueillies.

Etalant sur environ 1280 Km, la côte Algérienne se compose de quatorze (14) wilayas à façade maritimes dont cinq (05) à l’Est, cinq (05) au Centre et quatre (04) à l’Ouest. Elle est caractérisée par un plateau continental réduit à l’exception de la région de Ghazaouet à l’extrême Ouest et la région d’El Kala à l’extrême Est.

En effet, plusieurs dificultés rencontraient  les enquêteurs pour avoir les données relatives à la capture et à l’effort de pêche d’une façon exhaustive et quotidienne.C’est dans ce contexte qu’il a eu la mise en place d’un nouveau Système statistique avec un support d’une Application Statistique en ligne (SSPAALweb),  et ce dans le cadre du Programme DIVECO2 en collaboration avec l’Union Européenne.

Ce projet a pu mettre en place un stsyeme de suivi en ligne du registre de la flottille de pêche ainsi que le suivie des captures et effort de pêche par echantollonnage. Le systeme est fonctionnel depuis janvier 2019.

  • Les classifications statistiques de pêche et aquaculture en Algérie sont élaborées et harmonisées avec celles de la FAO et de la CGPM;
  • Un système statistique intégré (registre de bateaux-engins, captures, effort de pêche –maritime et continentale-, prix et valeurs) basé sur une méthodologie d’échantillonnage est développé. Une gestion en ligne du registre de bateaux-engins, la collecte et la diffusion des données et des statistiques à tous les groupes d’utilisateurs. Le système intégre également des modules spécifiques à l’aquaculture marine et continentale.
  •   Plus de 150 personnes (Chefs de services, Chefs d’Antennes, Agents enquêteurs)  impliqués dans la collecte, l’analyse et le traitement des données, ont été formés sur  le fonctionnement du nouveau système informatique de statistique et ont bénéficié de formations dans les nouvelles classifications statistiques de pêche et aquaculture ainsi que dans les domaines des statistiques avancées.
  • 21 DPRH et 34 Antennes de pêche au niveau des ports, sont liés aux Datacenter (dotés par des PC, et de Modems Intranet);
  • Codes d’accès attribués à plus de 100 utilisateurs (Administration centrale, Directions des wilayas, Chefs d’Antennes, Centre de recherche CNRDPA, Chambre de pêche CAPA), avec un accès public pour des données présélectionnées;
  • Système en ligne (dgpa.gov.dz) pour le suivi du Registre de la Flottille de pêche;suivi des autorisation de pêche en ligne;
  • Système en ligne (dgpa.gov.dz), pour le suivi de la collecte des données relatives aux captures débarquée,  à l’efforts de pêche, à l’aquaculture  et aux prix;Tableau de bord et Rapports multiples;

La nouvelle application nous a  résoudre d’une façon définitive la question des données exigées par la CGPM à travers le DCRF, notamment pour le Registre de la flottille, les captures de pêche selon la segmentation de la CGPM, la valeur et les prix.

ENQUETE SOCIO-ECONOMIQUE SUR LA POPULATION DES MARINS PECHEURS EN ALGERIE

Plusieurs enquêtes ont été menées, auparavant, pour étudier, vérifier ou collecter des informations, sur des sujets liés d’une façon directe à l’exercice de l’activité de la pêche (outil de production et effort de pêche, capture, charges et coups), par contre, l’acteur principal de cette activité, en l’occurrence le marin pêcheur, était complètement écarté ou à la limite traité en tant qu’un relie d’un sujet prédéfinis.

Ainsi, cette enquête, traduit la volonté de combler ce manque en matière d’information, en essayant de traiter les questions ayants trait aux aspects socioéconomiques des marins pêcheurs en Algérie; sa situation matrimoniale, démographique, ses occupations hors la pêche, les conditions quotidiennes de son travaille en matière de sécurité, sa couverture sociale, ces attentions, ces attentes et perspectives, etc.

Aussi, il faut dire que cette enquête s’inscrit dans le cadre des séries des travaux et enquêtes initiées par le projet de l’observatoire
socioéconomique des pêches.

Objectif Global :  

Avoir une meilleure connaissance sur la situation socioéconomique des marins pêcheurs en Algérie, ainsi que leurs attentes et
perspectives.

Objectifs opérationnels:
• Disposer et comprendre les caractéristiques sociales, culturelles et économiques ainsi que les conditions auxquelles sont soumis les pêcheurs au niveau local.
• Comprendre la relation entre l’activité de pêche (exploitation des ressources halieutiques) et la communauté des pêcheurs ;
• Identifier les problèmes et les attentes des marins de pêcheurs, ce qui permet aux gestionnaires à réorienter les priorités de gestion en conséquence
• Améliorer les décisions et politiques d’intervention de manière à optimiser les retombées sur la communauté de pêcheurs selon la zone d’activité.
• Prendre en compte les préoccupations et les intérêts des pêcheurs au niveau locale dans le processus de gestion ;

L’unité d’enquête est le marin pêcheur inscrit. Les informations ont été collectées par voie d’enquête directe par sondage (entretien) auprès de marins pêcheurs inscrits.

Echantillonnage & Stratification de l’Enquête :

  •  L’enquête est basée sur l’échantillonnage aléatoire stratifié, avec plus de 800 enquêtés, répartis sur 03 Strates: Patrons de pêche, Mécaniciens et Marins Matelots, pour un intervalle de confiance de 95% et une marge d’erreur de 5%.
  • Géographique : 19 Ports de pêche répartis sur toutes les wilayas maritimes.