Lancement officiel du projet de jumelage sur l’appui à la mise en place d’une démarche qualité au sein des services de la protection des végétaux et des contrôles techniques avec l’Union Européenne

Monsieur Abdelhamid HEMDANI, Secrétaire général du Ministère de l’Agriculture du Développement Rural et de la Pêche, a présidé jeudi 03 octobre 2019 un séminaire marquant le lancement officiel du projet de jumelage institutionnel portant sur « l’appui à la mise en place d’une démarche qualité au sein des services de la protection des végétaux et des contrôles techniques », qui s’inscrit dans le cadre du programme d’appui à la mise en œuvre de l’accord d’association avec l’Union Européenne (P3A) au profit du ministère de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche.

Le séminaire, organisé au siège de la Chambre nationale de l’Agriculture(CNA), a été coprésidé par la représentante du Chef de la délégation de l’Union européenne à Alger, le représentant de l’ambassadeur de France à Alger, la représentante de l’Ambassade d’Italie à Alger, le Directeur du Programme P3A et du président de la CNA.

Ils étaient présents également à ce séminaire, des présidents des chambres d’agriculture de wilayas, des représentants des conseils interprofessionnels de plusieurs filières agricoles, des directeurs et responsables d’instituts techniques, des cadres centraux du ministère et ceux d’autres secteurs tels que les Affaires étrangères et l’Industrie et des Mines, des représentants des institutions internationales et régionales , ainsi que des experts engagés dans la réalisation de ce projet de jumelage.

Financé par l’UE à hauteur de 1,29 millions d’euros, ce projet vise principalement l’amélioration et le renforcement des systèmes de contrôle des végétaux et des produits végétaux afin d’en faciliter leur commerce et leur exportation.

Il s’agit également de mettre en place une démarche qualité au sein des services de la protection des végétaux et des contrôles techniques en vue de renforcer :

  • Les capacités de contrôle des services phytosanitaires pour les rapprocher des standards européens et internationaux et leur mise sous assurance qualité selon la norme ISO/ 17020 (NA 13001).
  • La fiabilité des résultats d’analyse des laboratoires de l’INPV et du CNCC par la mise en place d’un système d’assurance qualité selon la norme ISO/ 17025 (NA 13012).

Les différents intervenants à ce séminaire ont souligné l’importance de ce projet de jumelage qui vient renforcer la politique de diversification de l’économie algérienne.