Monsieur le Ministre a effectué une visite de travail dans la wilaya déléguée d’El Menea

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Le Ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Cherif OMARI, a effectué, le vendredi 15 novembre 2019 en compagnie du ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Belkheir Dadda-Moussa une visite de travail dans la wilaya d’El Menea.

Au cours de cette visite, Monsieur le ministre a plaidé pour la sécurité alimentaire à travers des mesures visant à améliorer la productivité, le rendement et la qualité des produits agricoles.

Monsieur OMARI a indiqué lors de ses visites dans les périmètres céréaliers que les acteurs du secteur agricole doivent relever un grand défi qui consiste à assurer une sécurité alimentaire, tout en préservant nos ressources naturelles notamment les semences locales adaptées aux conditions climatiques de leur milieu.

Aussi, le ministre a souligné l’utilisation de la semence sélectionnée constitue le prélude à l’amélioration de la productivité céréalière et la préservation de notre sécurité alimentaire, précisant que des mesures incitatives ont été prises par les pouvoirs publics en faveur de la promotion de l’utilisation des semences locales sélectionnées et traitées.

Le ministre a indiqué que les agriculteurs algériens doivent impérativement accroître l’innovation agricole et l’utilisation de la technologie pour répondre à la demande croissante en denrées alimentaires, réduire l’importation et ainsi économiser la devise.

Monsieur OMARI a appelé les acteurs agricoles à trouver de nouvelles formules pour améliorer les rendements par l’adoption de nouvelles technologies et le savoir-faire notamment la numérisation pour stimuler la productivité agricole et donc créer la richesse et l’emploi.

Aussi, le ministre a affirmé que l’agriculture algérienne dispose d’atouts énormes. Elle nécessite un effort d’adaptation et de mise à niveau pour son intégration dans l’environnement économique, rappelant que l’apport de l’agriculture dans le PIB est de plus de 12% de valeur ajouté.

Par ailleurs, Les deux ministres et les autorités locales ont entamé leur visite dans la localité de Hassi El Garaa à 270Km au sud de Ghardaia, par la plantation d’arbres rustiques dans le cadre de la campagne de reboisement national visant à régénérer nos forêts brulées, à créer des espaces verts, à renforcer et consolider le barrage vert sur la bande des hauts plateaux.

Recherche