Monsieur le ministre a effectué une visite de travail dans les wilayas de Batna et Khenchela

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Le Ministre de l’Agriculture du Développement Rural et de la Pêche, Monsieur Chérif OMARI a effectué, le jeudi  et vendredi, 31 octobre et 01 novembre 2019, une visite de travail et d’inspection dans les wilayas de Batna et Khenchela.

Au cours de sa visite dans la wilaya de Batna,  le ministre a précisé qu’un plan de renforcement de l’agriculture de montagne, base de l’économie dans ces zones sera présenté au gouvernement.

Le ministre a ajouté dans ce sens que ces mesures permettront de fixer la population des zones montagneuses dans leur région  soulignant que la région montagneuse d’Ichemoul, considérée comme une région d’excellence de la production de pommes sera valorisée et soutenue par tous les moyens, encourageant les agriculteurs de cette zone à se structurer en association pour mieux rentabiliser la filière pomiculture.

Au musée des Moudjahidine à dechret Ouled Moussa, le ministre a honoré des moudjahidine, des  veuves de chouhada et des retraités du secteur forestier à l’occasion du 65e anniversaire du déclenchement de la Guerre de libération.

Lors de sa visite dans la wilaya de Khenchela le ministre a indiqué que deux usines de fabrication de filets anti-grêle seront ouvertes prochainement.

Le ministre a précisé lors de l’inauguration de la première édition de la fête nationale de la pomme dans la commune de Bouhmama que l’ouverture des deux usines permettra de mettre fin à l’importation des filets anti-grêle utilisés dans la protection de la pomiculture.

Lors de sa rencontre avec les producteurs de la filière, Monsieur OMARI a insisté sur l’importance de se structurer dans des associations locales pour bénéficier des différentes formes d’appui à cette filière et d’œuvrer à sa promotion.

Le ministre a également indiqué que la production qualitative et quantitative de la pomme, réalisée à Batna et Khenchela aux cours des dernières années, a encouragé le ministère à lancer la fête nationale de la pomme, appelant les agriculteurs de la filière à redoubler d’efforts pour atteindre des records dans la production de ce fruit. Monsieur le ministre a ajouté que la fête nationale de la pomme constitue un rendez-vous de travail et de coordination entre les producteurs de cette filière, les chambres d’agriculture et la tutelle pour mieux structurer la (filière) pomiculture qui jouit de capacités économiques permettant aux producteurs d’exporter leurs produits.

Recherche