Monsieur le Ministre a présidé une réunion avec les représentants des éleveurs

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Abdelhamid HEMDANI, Ministre de l’Agriculture et de Développement Rural, a présidé, le dimanche 29 novembre 2020, au siège du ministère, une réunion avec les représentants des éleveurs, dédiée à l’examen de l’impact du manque de précipitations sur l’activité de l’élevage, ainsi qu’aux mesures prises par les pouvoirs publics pour lever les contraintes auxquelles font face les éleveurs notamment l’alimentation du bétail.

Ont pris part à cette rencontre les représentants de la Fédération nationale des éleveurs, de l’Association nationale des éleveurs et ceux du Conseil national interprofessionnel de la filière viandes rouges ainsi que les directeurs des offices et les cadres du ministère.

Lors de cette rencontre, Monsieur le Ministre a rappelé les mesures prises par le secteur en vue de pallier aux difficultés que traversent les éleveurs du fait des conséquences de manque de pluies et de la crise sanitaire liée au Covid-19, ce qui a provoqué une hausse des prix des aliments du bétail et une spéculation de ces produits.

Dans ce contexte, Monsieur HEMDANI a envoyé une note aux walis leur demandant de veiller au respect du système d’approvisionnement des éleveurs, en plus de l’envoi de comités d’inspection dans certaines wilayas pour enquêter sur la question de la spéculation sur les prix de l’aliment, en particulier celui destiné notamment aux vaches laitières

En outre, Monsieur le Ministre a annoncé à cette occasion la mise en place d’un nouveau dispositif d’approvisionnement d’aliments de bétail en faveur des éleveurs. Le système en question consiste en la fourniture de son aux éleveurs, qu’ils soient individuels ou structurés au sein des coopératives, ainsi qu’aux fabricants d’aliments de bétail. Aussi, le cadre  de ce dispositif sera étendu aux troupeaux de moutons, de chèvres et de chameaux après qu’il n’ait été dirigé uniquement que vers les vaches laitières.

Par ailleurs, Monsieur HEMDANI a également demandé de transférer 30 % du son produit par les moulins (privés et publics) à l’Office national de l’alimentation de bétail (ONAB) pour permettre à ce dernier de fabriquer des aliments concentrés composés de son, de maïs et d’orge comme matière d’alimentation alternative à des prix raisonnables, et ce, afin de contrôler le marché local.