Monsieur le Ministre a présidé une réunion de travail consacrée à la filière lait

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Abdelhamid HEMDANI, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural a présidé, lundi 11 janvier 2021, une réunion de travail consacrée à la filière lait, à laquelle ont pris part les représentants de tous acteurs concernés représentés dans le Conseil national interprofessionnel de cette filière stratégique.

Lors de cette réunion, Monsieur le Ministre a mis l’accent sur l’importance de la concertation entre tous les segments de la filière compte tenu de la conjoncture actuelle marquée par les effets de la crise sanitaire mondiale et ses conséquences sur l’économie notamment la hausse des prix des matières premières sur le marché international.

Monsieur le Ministre a estimé que la situation que traverse actuellement la filière nécessite des mesures urgentes en plus de celles prises récemment concernant le dispositif d’approvisionnement en son gros.

A ce propos, Monsieur le Ministre a installé un groupe de travail restreint, composé de représentants des professionnels et de l’administration, chargé de préparer une étude prospective sur les dispositions à prendre en vue de rétablir les équilibres économiques de la filière dans tous ses segments.

Monsieur HEMDANI a demandé aussi la révision du dispositif de soutien de cette filière en adoptant une autre vision d’accompagnement qui donne l’importance aux facteurs pesant dans son développement notamment l’alimentation, la couverture sanitaire des cheptels et l’investissement dans les pépinières de génisses.

Par ailleurs, Monsieur le Ministre a appelé les différents intervenants à veiller à l’application des instructions visant le soutien des éleveurs pendant cette période difficile en attendant la mise en œuvre effective de l’Office de développement des cultures sahariennes qui va booster les investissements dans les filières stratégiques et industrielles dont les cultures fourragères.

Il faut rappeler, dans ce sens, que la feuille de route du secteur 2020-2024 mise sur l’augmentation des superficies dédiées à la culture du maïs, le développement des cultures oléagineuses tels que le soja et le colza dont les tourteaux seront destinés à l’alimentation du bétail.