Monsieur le Ministre a présidé une réunion pour examiner la situation à la quelle fait face la filière avicole

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Abdelhamid HEMDANI, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, a présidé le dimanche 10 janvier 2021, une réunion pour examiner la situation à la quelle fait face la filière avicole suite aux conséquences de la crise sanitaire et la hausse des prix des matières premières composant l’aliment.

Cette réunion a été tenue avec les membres du Conseil national interprofessionnel de la filière avicole (CNIFA), les directeurs des groupes économiques et instituts techniques concernés ainsi que les cadres du secteur.

Avant de donner la parole aux représentants des professionnels, Monsieur le Ministre a souligné l’importance de cette filière stratégie aussi bien sur le plan économique que social et le rôle qu’avaient joué les éleveurs pour approvisionner le marché national  pendant la crise sanitaire.

Monsieur le Ministre a assuré que les pouvoirs publics sont là pour accompagner les acteurs de la filière et travailler, en concertation avec les professionnels, pour garantir sa durabilité économique.

Il a indiqué, dans ce contexte, que des mesures urgentes vont être prises sous peu pour faciliter les mises en place des élevages et permettre à la filière de dépasser la crise actuelle. Il s’agit notamment de la relance du système de régulation des produits agricoles (Syrpalac) pour absorber le surplus de production et éviter des pertes supplémentaires aux producteurs.

Monsieur le Ministre a demandé également l’examen d’une éventuelle exonération temporaire de la TVA sur les tourteaux de soja importés dont les prix ont flambé sur le marché international.

 Il a également donné instruction pour suivre  la mise en œuvre des dispositions prévues dans la convention cadre signée entre le ministère et la BADR notamment celle relatives au rééchelonnement des dettes des producteurs et l’octroi des crédits de campagne et celui de l’investissement à toutes les filières agricoles y compris l’aviculture.  

Pour la mise en œuvre de ces mesures d’urgence et le suivi de l’évolution de la situation de la filière, Monsieur le Ministre a installé un groupe de travail composé des représentants de l’administration et des membres du CNIFA.