Monsieur le ministre a présidé une réunion sur le Programme National de pomme de terre

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Chérif OMARI, Ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, a présidé, le dimanche 01 décembre 2019, au siège du ministère, une réunion de travail consacrée au Programme National de pomme de terre.

Ont pris part à cette réunion, les membres du CNIFPT, les cadres centraux du ministère, les responsables des établissements de productions de semences pomme de terre, les directeurs des services agricoles des wilayas concernés, le Directeur de l’Office National interprofessionnel des légumes et des viandes (Onilev) et les différents acteurs de la filière.

Au terme de cette réunion, plusieurs orientations ont été données par Monsieur le ministre pour appuyer d’avantage la dynamique déjà enclenché au niveau de la filière pomme de terre à travers notamment la poursuite des efforts déployés pour sécuriser l’approvisionnement des programmes de production de semence de qualité ainsi que le renforcement du dispositif de régulation.

Aussi, des instructions ont été données pour l’accompagnement financier des agriculteurs afin de les encourager à investir dans cette filière. Dans le même contexte, le ministre a exhorte les responsables de la Badr à faciliter l’octroi des crédits aux agriculteurs afin de développer cette filière stratégique.

Par ailleurs, Monsieur le ministre a insisté sur le développement du Conseil Interprofessionnel de la filière pomme de terre et son rôle dans la production, l’exportation ainsi que l’accompagnement des agriculteurs.

Le ministre a indiqué que le développement du Conseil National Interprofessionnel de la filière pomme de terre va permettre à cette filière de se moderniser davantage pour contribuer à la diversification de l’économie nationale vu les capacités et les potentialités qu’elle recèle.

Monsieur le ministre a rappelé que CNIFPT a un grand rôle à jouer dans le développement de la filière notamment au niveau de l’encadrement, la formation et l’accompagnement des agriculteurs au niveau local. Il a également souligné l’importance du développement de la semence de pomme de terre qui relève de la souveraineté nationale.

Le ministre a exhorté les acteurs de la filière pomme de terre à fédérer les synergies pour donner un élan au secteur de l’agriculture, considéré comme la locomotive du développement et de la diversification de l’économie nationale. Monsieur OMARI a insisté sur l’importance de se structurer dans des associations locales, pour bénéficier des différentes formes d’appui à cette filière et d’œuvrer à sa promotion.

Recherche