Monsieur le ministre a procédé à l’ouverture de l’Assemblée Générale extraordinaire de la CNA

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Monsieur Chérif OMARI a souligné, le dimanche 22 septembre 2019, lors de l’ouverture de l’Assemblée Générale extraordinaire (AGEX) de la Chambre nationale d’agriculture (CNA), consacrée à la présentation de l’avant-projet d’un décret exécutif portant statuts des chambres d’agriculture, la nécessaire révision des mécanismes d’organisation des chambres d’agriculture et du renforcement de leur rôle pour le développement du secteur agricole au niveau des wilayas ainsi que l’accompagnement de l’agriculteur et la promotion des systèmes de production pour relever le défi de la réalisation de la sécurité alimentaire nationale.

Monsieur le ministre a estimé que les chambres d’agriculture jouent un rôle essentiel dans la réunion des acteurs du secteur du l’agriculture et l’encadrement des agriculteurs et des éleveurs, se félicitant du déroulement de cette rencontre marquée par un sens de responsabilité et de mobilisation.

Monsieur le ministre a évoqué, dans ce cadre, la possibilité de réaliser davantage et contribuer  ainsi à la balance des paiements, rappelant que le secteur avait pu économiser de la devise à travers la substitution de certains produits importés par les produits locaux.

Rappelant les quantités de blé dur et de l’orge récoltées durant cette saison et devant évitera au pays d’importer ces produits, le ministre a appelé à la rationalisation de la consommation.

« 40 % des terres agricoles en Algérie sont réservées à l’agriculture des céréales, soit près de 3 millions hectares et la moitié des agriculteurs algériens activent dans cette filière, a-t-il détaillé relevant la réalisation de l’autosuffisance dans plusieurs autres produits ces dernières années, à l’instar de l’ail dont l’Algérie importait au moins 150.000 Qx/an.

Soulignant l’important recours aux techniciens et spécialistes agricoles dans le choix du produit qui doit être adapté à la nature du sol dans chaque wilaya, le ministre a fait savoir, dans ce cadre, que le dossier de réalisation de laboratoires agricoles était sur la table du Gouvernement.

Par ailleurs, Monsieur le ministre a appelé les chambres d’agriculture à se mobiliser dans le cadre de la campagne « un arbre pour chaque citoyen » qui ambitionne de planter 40 millions d’arbres au niveau national, relevant la nécessité de relever le défi au niveau local pour assurer la réussite de cette opération.