Monsieur le Ministre a procédé à l’ouverture officielle de la cérémonie de célébration de l’année internationale de la santé des végétaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Abdelhamid HEMDANI, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, a procédé, aujourd’hui, le jeudi 24 mars 2021, à l’ouverture officielle de la cérémonie de la célébration de l’Année internationale de la santé des végétaux, proclamée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) en 2020, et elle a été prolongée  jusqu’au 1er juillet 2021,en raison de la pandémie du Coronavirus qui sévit  dans le monde.

Cette journée a été célébrée en présence de représentants d’organismes et d’organisations internationaux en Algérie, du président de la Chambre nationale d’agriculture (CNA), de présidents des conseils professionnels de diverses filières, d’inspecteurs phytosanitaires à travers le pays, d’opérateurs économiques, ainsi que les instituts techniques.

Cette année vise à sensibiliser le grand public et les acteurs dans le domaine agricole sur l’importance de la santé des végétaux, en vue de renforcer la résilience des pays face aux problèmes phytosanitaires et de contribuer au renforcement de la sécurité alimentaire.

Lors de son intervention, Monsieur le Ministre a apprécié les efforts des techniciens et des encadreurs qui œuvrent  sans cesse en vue de protéger la santé des végétaux du patrimoine végétal national, notamment lors du déclenchement de la pandémie de Corona, notant l’esprit de sacrifice dont ils ont fait preuve et leur présence permanente sur le terrain ,à côté des différents acteurs du secteur agricole afin de fournir les produits agricoles en quantité et qualité.

Monsieur le Ministre a également évoqué les défis actuels auxquels la protection des végétaux est confrontée, à cause des ravageurs et des maladies des plantes, qui sont exacerbées par les aléas climatiques, les incendies de forêt et le risque de propagation de nouvelles maladies transfrontières et leurs répercussions sur la sécurité alimentaire.

Dans ce contexte, il a affirmé que la protection phytosanitaire fait partie des priorités du secteur de l’agriculture et du développement rural et constitue un axe fondamental des programmes inscrits dans la feuille de route sectorielle 2020-2024, mise en œuvre à travers les opérations de surveillance, de suivi et de contrôle assurées par les équipes techniques des services de protection des végétaux et des inspections phytosanitaires au niveau des frontières.

En outre, l’Algérie dispose d’un réseau de laboratoires qui veillent au respect des obligations internationales et régionales en matière de contrôle réglementaire des végétaux et des produits végétaux, destinés respectivement  à l’importation et à l’exportation.