Monsieur le Ministre procède à l’installation de groupes de travail et de comités pour préparer et étudier les dossiers prioritaires

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Chérif OMARI, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, procède, aujourd’hui jeudi 30 janvier 2020, au siège du ministère ,à l’installation de groupes de travail et de comités pour préparer et étudier les dossiers prioritaires, pour soutenir la production nationale et l’investissement notamment dans les filières importantes, et cela dans le cadre du plan du gouvernement qui vise à construire une agriculture moderne pour renforcer la sécurité Alimentation et à la diversification de l’économie nationale.

Ont pris part à cette réunion des représentants de la profession, des cadres du secteur, des représentants l’Union nationale des paysans algériens, des représentant de l’Union du Syndicat des travailleurs algériens, ainsi que des partenaires économiques des offices et des groupes économiques.

Monsieur le ministre a installé les six comités chargés d’étudier les six dossiers dans lesquels le ministère de l’Agriculture et du Développement est directement actif. Ce dernier, partage 15 dossiers avec d’autres secteurs au niveau du gouvernement.

Ces dossiers concernent l’étude de certaines problématiques, tels que le foncier agricole, le développement de la filière lait, notamment en ce qui concerne la prise de mesures appropriées pour résoudre le problème de la distribution du lait ainsi que des procédures liées au soutien de la production nationale du lait.

Et l’activation de l’irrigation agricole, notamment dans les hauts plateaux et le sud pour l’utilisation de toutes les techniques d’irrigation économiques d’eau et les techniques  modernes, fait partie des dossiers proposés à l’étude par ces six comités ainsi que le développement du secteur agricole et du soutien de  la production nationale et la réduction des importations, et activer aussi les capacités de production en mobilisant toutes les compétences scientifiques, techniques et professionnelles et en facilitant Les procédures et leur simplification au niveau administratif, la lutte contre la bureaucratie et l’accompagnement des  investissements notamment  dans les filières prioritaires ayant une importance stratégique afin de valoriser la production nationale et de produire des matières premières pour l’industrie agroalimentaire.

Ainsi que l’utilisation et l’exploitation idéale de l’eau, et l’activation des capacités d’encadrement scientifiques, administratifs, techniques et professionnels et à l’amélioration de l’organisation des acteurs des différentes filières agricoles.

Monsieur le ministre a également évoqué de nouvelles mesures et mesures prises pour faciliter la création de coopératives agricoles, améliorer la performance des chambres de l’agriculture, activer les conseils multi-professionnels et améliorer l’accueil avec tous les producteurs et les acteurs.

Monsieur Chérif OMARI a affirmé la nécessité d’étudier ces dossiers dans les plus brefs délais en associant l’ensemble des acteurs des secteurs public et privé, les partenaires sociaux, les opérateurs économiques, les experts, les spécialistes, les compétences scientifiques et universitaires et les capacités de créativité afin d’apporter des solutions adaptées aux problématiques présentées dans le cadre d’une méthodologie claire et efficace avec le développement de mécanismes de suivi,  d’évaluation et de respect des délais.