Rencontre Relative à l’Examen des Opportunités de Coopération et de Coordination entre le Secteur Agricole et le Secteur des Micro Entreprises

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

 

Monsieur Cherif OMARI, Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a présidé  le lundi 15 juin 2020, conjointement avec Monsieur Foued CHEHET, Ministre Délégué Chargé  de l’Agriculture Saharienne et des Montagnes, ainsi que Monsieur Nassim DIAFAT, Ministre Délégué Chargé des incubateurs auprès du Ministre de la Micro entreprise, des Startups et de l’économie de la connaissance, une séance de travail consacrée à l’examen des opportunités de coopération et de coordination entre les deux secteurs en vue de soutenir les entreprises nationales, notamment les micro entreprise, dans le domaine de stockage et la valorisation des produits agricoles.

Cette rencontre de coordination a réuni, outre les cadres des deux secteurs, les membres du Conseil national interprofessionnel de la filière céréales, le représentant de l’Union générale des paysans algériens (UNPA), le directeur général l’office  interprofessionnel algérien des céréales (OAIC), le directeur général du Bureau national d’études pour le développement rural (BNEDER) ainsi que les directeurs d’instituts techniques et les experts universitaires.

Au début, les ministres ont écouté une présentation faite par des responsables d’une entreprise nationale spécialisée dans la réalisation d’équipements et d’infrastructures de stockage de moyenne et petite taille pour le stockage de produits agricoles. Les participants à cette réunion ont évoqué l’importance de ces infrastructures qui peuvent être réalisées au niveau ou à côté des exploitations, ainsi que les questions techniques de contrôle de normes climatiques notamment dans le sud.

Monsieur OMARI a mis l’accent aussi sur l’importance de ce type d’infrastructures car elles permettent de conserver le produit dans de bonnes et favorables conditions tout en préservant sa qualité, et en évitant la pression notamment dans les phases culminantes en vue de procéder à la récolte des produits agricoles.

En outre, Monsieur le ministre a donné des instructions pour la réalisation d’une étude technique recensant les régions agricoles et les capacités des agriculteurs afin de trouver des formules appropriées pour la réalisation et l’accompagnement des projets de ce type d’infrastructures qui contribuent à la valorisation de la production nationale.

Par ailleurs, il a été convenu d’un programme de travail commun entre le secteur agricole et celui des petites entreprises en vue de soutenir les projets d’investissement au profit des jeunes et des femmes rurales dans le domaine de la valorisation des produits agricoles pour la création d’emploi, en particulier dans les zones d’ombre.