Réunion annuelle de la Commission Nationale de Protection des Forêts (CNPF)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Chérif OMARI, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, a présidé le jeudi 28 mai 2020 au siège du ministère, la réunion annuelle de la Commission Nationale de Protection des Forêts (CNPF), en présence de plusieurs membres du gouvernement.

La commission composée de représentants de treize (13) Ministères et onze (11) Institutions nationales en relation avec la protection des forêts, a pour mission :

  • D’arrêter et d’actualiser le plan de lutte préventive et active contre les feux de forêts, les parasites et les maladies affectant les forêts ;
  •  D’assurer la coordination des actions des organismes qui en sont concernés ;
  • De tracer, au début de chaque campagne, le programme aux commissions de protection des forêts de wilaya ;
  • De procéder, à la fin de chaque campagne, à l’étude et à l’exploitation du bilan final sur la base des rapports qui lui sont transmis par les commissions de wilayas.

L’objet de la réunion s’inscrit dans le cadre de la préparation de la campagne de prévention et de lutte contre les feux de forêts 2020, afin d’assoir une coordination entre les parties prenantes du dispositif, dans le but de pouvoir prendre toutes les mesures et dispositions nécessaires permettant une prévention et une lutte efficace contre ce fléau.

Le dispositif opérationnel prévu pour la campagne 2020

Le dispositif de prévention et de lutte contre les feux de forêts mis en place par la Direction Générale des Forêts, à travers les conservations des forêts des 40 wilayas concernées par les incendies, est renforcé, comme chaque année, par d’importants renforts humains et matériels de la Protection Civile, notamment, les colonnes mobiles dont le nombre est en augmentation d’année en année, ainsi que la précieuse contribution des populations riveraines des forêts et de citoyens à la prévention et à la première intervention sur les incendies.

En ce qui concerne le dispositif de la DGF, il est prévu :

– 407 postes de vigie, chargés de la surveillance et l’alerte, avec un effectif à mobiliser de 960 éléments ;

– 478 brigades mobiles avec un effectif de 2.387 éléments chargés de la première intervention ;

– La mobilisation de 341 chantiers dans le cadre des différents programmes sectoriels de développement et surtout ceux se rapportant à la récolte des lièges par le Groupe Génie Rural (GGR), avec un effectif global de 3.589 ouvriers. Il y a aussi, 415 chantiers relevant des autres secteurs, exerçant également aux niveaux des massifs forestiers ou à proximité avec un effectif de l’ordre de 3.894 ouvriers, soit au total 756 chantiers avec un effectif total de l’ordre de 7.483 ouvriers, ce qui est très important en matière de première intervention sur les incendies déclarés ;

– La mobilisation de la ressource en eau à travers le recensement de 2.820 points d’eau de diverses natures (bassins d’accumulation, réservoirs, puits, retenues collinaires et barrages) situés en forêts ou à proximité, qui serviront à approvisionner en eau les camions citernes feux de forêt légers (CCFFL) et des camions de la protection civile ;

– La mobilisation de 32 camions ravitailleurs en eau ;

– L’utilisation du réseau de communication radioélectrique par la mise en œuvre de 2.000 équipements de type VHF, ce qui permettra une alerte rapide des feux naissants et le renforcement de la coordination dans l’intervention et la mobilisation des moyens de lutte.

Bilan de la campagne 2019 des feux de forêts

Durant la campagne 2019, il a été enregistré, 2.278 foyers d’incendies pour une superficie totale parcourue par les feux de 21.048Ha, dont : 6.045Ha de forêts, 4.428Ha de maquis et 10.575 Ha de broussailles, soit un ratio de 9,24Ha/foyer.

La superficie parcourue par le feu durant la campagne 2019 est au dessous de la moyenne enregistrée durant la dernière décennie (2009-2018), malgré les conditions caniculaires, caractérisées par un stress hydrique élevé, doublé de pics de températures dépassant les 44°c au niveau des hauts plateaux et avoisinant les 40°c sur le littoral Ouest.