Réunion avec des représentants les chambres de l’agriculture et les conseils professionnels nationaux des agriculteurs

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Chérif OMARI, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, a présidé, le jeudi 19 mars 2020, une réunion avec des représentants et les professionnels, tels que les chambres de l’agriculture et les conseils professionnels nationaux des agriculteurs, notamment ceux  produisant des matières de  large consommation (pommes de terre, légumes, tomates en conserve, viandes rouges et blanches, céréales, olives, lait …), ainsi que le services des forêts et les cadres du  secteur.

Au cours de cette réunion, ils ont discuté de la situation que traverse le pays de la nouvelle épidémie de Corona virus et des mesures prises par le secteur agricole, car il s’agit d’un secteur vital et stratégique, en vue d’assurer et de mobiliser tous les moyens et les équipements de protection et les mettre á la disposition des professionnels.

Dans ce contexte, monsieur le ministre a donné des instructions pour la stérilisation des équipements et des moyens du secteur de la production et des forêts et l’intervention en vue de protéger la population, notamment dans les campagnes, tout en mobilisant les vétérinaire du secteur public et privé pour soutenir la couverture sanitaire et la prévention pour les citoyens des villages et des régions isolées.

Le ministre a également valorisé les efforts des agriculteurs et des professionnels qui ont pris des mesures proactives telles que le stockage de la production agricole de toute urgence en plus d’atteindre l’autosuffisance en plusieurs produits.

Monsieur OMARI a estimé que la situation actuelle  du pays est l’occasion de renforcer la modernisation du secteur agricole pour qu’il devienne solide et capable de répondre à tous les besoins des consommateurs, en vue de dynamiser les investissements et les programmes visant à préserver et à valoriser la production nationale en élargissant les capacités de stockage, de transfert, d’exportation et de protection et á éliminer  la dépendance à l’étranger dans le cadre du programme gouvernemental et les engagement du président de la République.