Réunion d’évaluation des dispositifs d’encadrement de la campagne labours semailles 2018-2019.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Abdelkader BOUAZGHI, Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche, a présidé, Mardi 13 novembre 2018, une réunion de travail pour examiner et évaluer les dispositifs d’encadrement mis en place au niveau de chaque wilaya pour accompagner la campagne labours semailles 2018-2019, au siège du Ministère de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche.

Ont pris part à cette réunion les directeurs des services agricoles, les directeurs des Coopératives des Céréales et des Légumes Secs, la profession, l’interprofession, les représentants de la BADR et la CNMA, ainsi que l’encadrement technique notamment les  instituts techniques  et centre spécialisés.

Notons que le début de la campagne agricole 2018/2019 a été marquée par des conditions  climatiques favorables pour les travaux de préparation du sol et semis.

Afin d’encadrer cette campagne dont l’objectif d’emblavure est de 3.500.000 hectares, des dispositions organisationnelles, techniques, financières ont été prises pour assurer une mobilisation optimale de l’ensemble des intervenants sur le terrain qui se résument notamment :

  • 56 guichets uniques (BADR/CCLS/CRMA) sont opérationnels depuis le mois de juillet de l’année en cours pour accompagner les agriculteurs et leur permettre de faire leurs commandes en intrants agricoles (semences et engrais) dés le paiement de la collecte.
  • L’octroi de crédit R’fig pour les agriculteurs ayant déposé des dossiers.
  • La mobilisation à ce jour de plus de 2 millions de quintauxde semences et plus de 1 million de quintaux d’engrais pour couvrir les premières demandes des agriculteurs notamment au niveau des zones précoces.
  • La mobilisation des unités de services des CCLS pour appuyer les agriculteurs dans les opérations des travaux du sol, semis et entretien des cultures.

Cette réunion a été également l’occasion de rappeler la nécessité de renforcer les campagnes de sensibilisation et de vulgarisation de proximité et de les axer notamment sur l’importance de l’utilisation des engrais et des semences certifiées dans les zones potentielles et l’application de l’itinéraire technique notamment l’entretien des cultures, ce qui permettra d’améliorer considérablement le volume et la qualité de la production, de prendre les dispositions utiles pour mobiliser les équipements d’irrigation adaptés, en cas de recours aux irrigations d’appoint, étant donné que la conduite de ces cultures est essentiellement pluviale, et souvent sujette aux variations climatiques et d’impliquer les Conseils Interprofessionnels des Céréales et celui des Légumines Secs dont la création s’inscrit dans le cadre de la réorganisation et de la restructuration de ces filières en mettant en synergie l’ensemble des professionnels et créer ainsi les conditions nécessaires pour assurer un développement durable de ces dernières.

Par ailleurs, cette réunion a été l’occasion aussi d’encourager les agriculteurs à contracter une assurance contre les risques agricoles et d’organiser des rencontres régionales pour renforcer davantage les dispositifs d’encadrement de la campagne et atteindre les objectifs projetés.

Il est important de souligner que les opérations de semis ont démarré au niveau des wilayas précoces sur une superficie emblavée à ce jour de 192 000 hectares dont plus de 134 000 hectares  en orge.