Signature d’une convention de coopération entre le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, la Chambre Nationale d’Agriculture(CNA) la Caisse Nationale de Mutualité Agricole (CNMA)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter

Monsieur Abdelhamid HEMDANI, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, a procédé, le mardi 16 février 2021, à la cérémonie de signature d’une convention de coopération pour la réalisation du recensement national des investissements agricoles et  d’élevage, sous le slogan: «Ensemble pour une meilleure connaissance et un accompagnement plus efficace l’avenir de notre alimentation est entre nos mains Écoute – Recensement – Progrès », et ce, en présence de Monsieur Mounir Khaled BERRAH, Ministre de la Numérisation et des Statistiques, ainsi que les cadres des deux secteurs.

Cette convention a été signée entre le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, la Caisse Nationale de Mutualité Agricole (CNMA) et la Chambre Nationale d’Agriculture(CNA), La convention porte sur le financement des équipements et moyens matériels à mobiliser dans le cadre de l’opération de recensement, comme les tablettes électroniques et la prise en charge des frais et indemnités des agents qui seront chargés de la collecte d’informations au niveau de 1541 communes à travers le pays.

Cette opération de recensement, qui concerne toutes les régions du pays sans exception, s’inscrit dans le cadre de l’application de la feuille de route du secteur agricole 2020-2024, qui prévoit dans son programme spécial sur la numérisation le lancement d’une opération de recensement agricole pour l’année 2021 à travers l’utilisation des techniques de technologie moderne.

Le principal objectif de ce recensement réside dans l’amélioration des statistiques agricoles et alimentaires pour la collecte des informations nécessaires dans la prise de décision, et une meilleure application de la feuille de route du secteur, vu l’importance d’une bonne connaissance des infrastructures et exploitations agricoles impliquées dans la production, avec l’élaboration d’une vision plus claire du secteur et la mise en place de systèmes statistiques de suivi et d’évaluation des performances.

Il s’agit également de mettre à jour les informations sur les infrastructures et exploitations agricoles, ainsi que sur l’environnement de la production, le recensement du cheptel, des étables et de l’élevage sur le territoire national, outre la mise en place de fiches et de références qui serviront de base de données nécessaire pour mener des enquêtes et des sondages. Le processus de recensement sera mené sur le terrain grâce à un formulaire électronique qui est transféré directement au centre de données.